Publicité Gouvernementale

Internet diffuse depuis plusieurs jours un faux alerte enlèvement notamment sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter d’une jeune fille de 8 ans qui aurait été porté disparu depuis le 15 octobre 2020 sur la commune de Montreuil-l’Argillé en sortie d’école.

JJC RADIO à suivi cette disparition de très près suite au post Facebook de la mère de la jeune Lylou.

Un message qui a été relayé sur le réseau social Twitter

Le compte @lina-ppreciable voulant faire bien, a posté sur le réseau social de Jack Dorsey un post avec deux captures d’écrans venant du réseau social de Mark Zuckerberg montrant une mère et sa fille, la mère s’est inquiétée de la disparition de sa fille.

Le 1er tweet, faisant très clairement porté à confusion, c’est ça qui à alerter tout le monde sur la toile pour se mobiliser a retrouvé la petite Lylou de 8 ans

Une alerte disparition lancée trop rapidement

La mère de Lylou a lancé bien trop rapidement cette alerte disparition faisant un déclic dans les locaux de JJC au vu de notre lancement des ADM – Alerte disparition de mineur(e) mis en place en 2020.

Le père légitime (non biologique) de Lylou a aussitôt publié un message à son tour sur le réseau social Facebook.

Nicolas, le père de Lylou, s’exprime sur Facebook suite à cette fausse disparition étant le père, il affirme exercer son autorité paternelle.

L’an deux mille vingt, le vingt-sept octobre chez RADIO, nous nous sommes posé des questions sur la situation, après avoir relayé l’information de disparition de la jeune Lylou par sa maman mardi 27 octobre nous sommes tombés sur la publication du père de Lylou et nous avons souhaité le contacter.

Celui-ci a accepté notre appel à 15 h 24 le mardi 27 octobre 2020.

Sanka LAMBERT pour JJC RADIO, a demandé au père de s’expliquer sur la situation.

Il se nomme Nicolas, comme il l’a annoncé, il a souhaité rassurer tout le monde en expliquant que sa fille n’avait pas été enlevée, mais qu’elle a simplement été sauver d’une maman qui ne respecte pas son rôle de son père.

Il nous informe derrière le téléphone, que la mère de Lylou là privé de voir sa fille pendant plus de 4 mois, il nous a donc précisé qu’il a été chercher sa fille à l’école et qui est dans son droit ainsi que l’institutrice et directrice d’école, il a été la chercher pour un rendez-vous avec l’avocate de Lylou, il nous précise d’ailleurs qu’il est assisté de deux avocats depuis fin juillet 2020 pour qu’un jugement soit mis en place. Il nous explique une situation complexe peu crédible, la mère de la jeune fille annonce le jeudi 15 octobre 2020 un vide maison de 14 heures à 17 heures et qu’il n’a pas compris que pourquoi, ce sont ses mots, que la mère de Lylou se souvienne uniquement 2 heures après que sa fille se soit faite enlever, une histoire qui ne tient pas debout selon lui.

Nous lui avons demandé si la personne en question qui n’est autre que la mère de Lylou avait contacté les forces de gendarmerie nationale, police nationale pour cette soi-disant disparition de son enfant. Il nous a répondu.

“Madame n’a pas d’avocat malgré ses dires et cela est prouvé par mon avocat, elle avait prévu un départ précipité pour la ville de Marseille sans mon consentement, car une Instruction est en cours à son encontre actuellement.”

Compte tenu de la situation, nous lui avons demandé, est-elle scolarisée actuellement où le sera-t-elle ?

Il nous a répondu.

“Comment peut-on quitter une région alors que la radiation du dossier scolaire a été refusé”

Nous lui avons demandé ce qu’il pense de cette démarche, de cette disparition annoncée alors qu’en fait, il est le père légitime de Lylou. Il nous a répondu

“La mère de ma fille va être entendue pour non-respect de la vie morale et privé ainsi que diffusions sur les réseaux sociaux à mon encontre et celle de ma fille.”

Nous lui avons demandé s’il y avait un lien actuellement, des visites avec la mère de Lylou et la jeune fille. Il nous a répondu

“Elle a ma fille tous les soirs au téléphone, je lui ai même envoyé des photos d’une visite que nous avons faite samedi ” nous avons en effet eu les photos et vu les messages (SMS) ainsi que les nombreux appels reçus et envoyés à la mère de Lylou elle n’est donc pas sans nouvelle de sa fille, Nicolas respecte le rôle de la mère de la jeune mineure et lui envoie tous les jours des nouvelles.

Il a tenu à rajouter à notre entretien téléphonique.

“Lylou va très bien et elle est heureuse d’avoir retrouvé son papa, et nous profitons des vacances le temps que la justice acte ce qui sera mis en place pour Lylou. Je tiens à préciser que ma fille a également son avocat parce que oui, on peut avoir un avocat même étant mineure, c’est un droit, c’est affligeant ce que Lylou a pu voir et entendre pour son jeune âge.”

Voici en effet une image datant du 26 octobre 2020 de Lylou et son père Nicolas en vacances

Ils étaient samedi dernier à Oradour-sur-Glane dans la région nouvelle aquitaine pour visiter les ruines du dernier village détruit en 1944, il nous précise que ça leur fait un grand bien c’est petite vacance près de Bordeaux pour évacuer toutes ces publications calomnieuses

Résumé de l’histoire, il s’agit d’une histoire que seule la justice française peut régler, ne diffusez pas de fausses informations, nous vous en remercions d’avance. Les preuves qu’a fourni Nicolas le père de Lylou sont des preuves tangibles et feront de réelles preuves face à un tribunal pour enfants.

Lylou et Nicolas son père / © Droits réservés

Publicité Gouvernementale

2 Replies to “L’histoire de Lylou – 8 ans, une fausse alerte enlèvement dans l’Eure à Montreuil-l’Argillé !

  • Rc
    Rc
    Répondre

    Surprise de constater que le travail “d’investigation” mené par le journaliste est très mal rédigé et bourré de fautes! Cela fait très amateur et donne le sentiment que cet article a été rédigé sans impartialité, dans le seul but de défendre le père … Si les intentions du journaliste étaient d’informer alors il s’y est extrêmement mal pris…

    • Sanka LAMBERT
      Sanka LAMBERT
      Répondre

      Bonjour, bien qu’il y est des fautes d’orthographe après plusieurs modifications, vérification de l’article, nous sommes en totale impartialité, nous avons demandé la version de la mère et en aucun cas elle nous avait parlé que c’était chez le père biologique que la jeune Lylou se trouvait.

      Je vous remercie pour votre compréhension, mais bien sûr que je suis impartiale ayant moi même passé le concours de Gendarmerie, l’impartialité reste très important surtout en journalisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *